Nouvelles

< Retour

Nouvelle étape dans la coopération North Sea Port District

01-12-2021 575


Les six communes et les deux provinces du district portuaire de la mer du Nord ont franchi aujourd'hui une nouvelle étape dans leur coopération. Les partenaires ont créé un Groupement Benelux de coopération territoriale (GBCT) et collaboreront encore plus intensément de part et d'autre de la frontière en matière de durabilité, de qualité de vie et de mobilité. "Grâce à une coopération intensive, les partenaires veulent continuer à développer cette zone portuaire transfrontalière unique pour en faire un lieu où il fait bon vivre et travailler », déclare le Bourgmestre de Zelzate, Brent Meuleman, actuel président du North Sea Port District.

Alain de Muyser, secretaire général de l’Union Benelux : « Avec ce GBCT, les pays du Benelux créent le cadre ideal, adapté et flexible pour réaliser les ambitions transfrontalières des autorités locales à travers des projets concrets tels que le North Sea Port District, dans l'intérêt des citoyens, des entrepreneurs…et de notre environnement ». 

Le North Sea Port District est composé des trois communes zélandaises à savoir Terneuzen, Vlissingen et Borsele, des communes de Flandre orientale telles que Evergem, Zelzate et Gand ainsi que des provinces de Zélande et de Flandre orientale. Avec la création de ce GBCT, les partenaires s'engagent à résoudre les problèmes et à réaliser des projets ensemble de manière encore plus intensive. L'ambition est de faire de la région portuaire un cadre de vie et de travail agréable ayant un impact positif sur le climat et les partenaires comptent y travailler concrètement. 

Ils étudient notamment comment développer davantage de zones naturelles entre le port et les zones résidentielles afin de limiter les effets négatifs de l'industrie pour les résidents. Ces zones servent de tampon contre, entre autres, les nuisances sonores et sont idéales pour la détente, la biodiversité et la circulation à vélo.

 En outre, les partenaires travailleront à une mobilité fluide des transports publics, des vélos et des voitures. Il existe diverses initiatives visant à améliorer l'accessibilité, mais le District étudiera et mettra en place une approche transfrontalière. Une meilleure accessibilité dans cette région crée une valeur ajoutée tant pour les résidents du District que pour le port et ses employés. 

La présence du port offre également des opportunités dans le domaine de l'énergie verte comme par exemple, l'échange de chaleur résiduelle entre les entreprises et les foyers. Il existe aussi des possibilités de coopératives énergétiques ou d'achat collectif de panneaux solaires. Les partenaires travailleront ensemble pour développer des zones énergétiques. 

Les administrateurs et les employés de toutes les administrations concernées travaillent sur ces projets. Un partenariat entre huit autorités locales et régionales, qui dépasse également les frontières, est un véritable défi. La création de ce GBCT permet de mettre en place des projets communs, d'obtenir des subventions et de résoudre plus facilement les obstacles frontaliers. 

Informations générales sur le North Sea Port District 

Le District, dont la zone portuaire de la mer du Nord constitue l'épine dorsale, s'étend sur des villes et des villages de canaux, des zones naturelles et agricoles, de Gand, Evergem, Zelzate et Terneuzen, jusqu'à l'autre rive de l'Escaut occidental, où se trouvent Vlissingen et Borsele. Le district est une région de croissance économique dotée d'un port maritime international puissant et d'un important pôle industriel. Les grands défis transfrontaliers tels que la transition énergétique, l'amélioration de la mobilité, la disponibilité accrue d'une main-d'œuvre qualifiée en nombre suffisant, une bonne offre de logements et une qualité de vie élevée nécessitent une approche commune par-delà les frontières.

La fusion en 2018 du port de Gand et des ports maritimes de Zélande pour former le North Sea Port a apporté une nouvelle dynamique à la zone portuaire au sens large. Les différentes municipalités et provinces ont vu là une occasion d'unir leurs forces dans le but de relever les défis et de saisir les opportunités transfrontalières dans la région, baptisée North Sea Port District. 

Informations générales sur GBCT 

Le Secrétariat général Benelux apporte un soutien actif aux autorités publiques à tous les niveaux et aux institutions publiques pour créer, en plus de la coopération politique, des structures juridiques transfrontalières durables. Il est important de soutenir les initiatives de coopération locale afin que les éventuels obstacles à la frontière ne fassent pas obstacle à ces initiatives. Le Traité Benelux de 2014 sur la coopération transfrontalière et interterritoriale offre plusieurs possibilités, dont ce Groupement Benelux de coopération territoriale (GBCT), parmi d'autres formes de coopération plus légères. Outre la création du GBCT North Sea Port District, le Secrétariat Benelux a également participé à la création du GBCT Baarle-Hertog Baarle-Nassau, grâce auquel un certain nombre de compétences spécifiques, telles que le trafic et les déchets, peuvent être mises en œuvre conjointement dans la pratique. 

 - Fiche Info : LA NOUVELLE CONVENTION BENELUX DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE ET INTERTERRITORIALE

- Brochure: La coopération transfrontalière dans le Benelux

Actualité

Le Benelux en passe de devenir la région solaire de l'Europe

19 mai 2022 63

Avec 30 000 emplois, un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros, une cinquième place au sein de l'UE en termes de production d'énergie solaire et la réduction de six millions de tonnes de CO2, les pays du Benelux sont en voie de devenir ensemble une région de pointe en matière ... Lire plus

Deux formats mini-latéraux : Benelux et Visegrad

16 mai 2022 25

Le Secrétaire général du Benelux, Alain de Muyser, a prononcé un discours lors de la conférence sur le minilatéralisme et la coopération régionale au Palais d'Egmont à Bruxelles. Elle a été coorganisée par l'Institut Egmont dans le cadre de la présidence hongroise du Visegrad.  → ... Lire plus

La plateforme « Climat » du Benelux est le moteur durable qui rassemble les connaissances régionales...

13 mai 2022 27

Les conclusions du rapport du GIEC du 4 avril dernier nous démontrent que les émissions de CO2 doivent être réduites immédiatement afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Des actions sont nécessaires à tous les niveaux pour atteindre cet objectif mondial. L'ampleur de... Lire plus

actualités liées