Nouvelles

< Retour

Les ministres de l’Economie du Benelux soutiennent l’entrepreneuriat en lançant un portail web pour le commerce de détail : retail.benelux.int

29-09-2021 358


Sous présidence belge de l'Union Benelux, les ministres Pierre-Yves Dermagne (BE) et Franz Fayot (LU) ont lancé aujourd'hui un nouveau portail web pour soutenir les entrepreneurs. Le ‘ Point d’information Benelux sur le commerce de détail’, destiné aux détaillants déjà établis et aux nouveaux détaillants des trois pays est accessible en néerlandais et en français sur retail.benelux.int

Grâce à ce portail, les entrepreneurs peuvent accéder en un seul clic aux législations belge, néerlandaise et luxembourgeoise pertinentes en matière de commerce de détail, de création d'entreprise, de commerce électronique et d'activités commerciales dans un autre pays du Benelux. Il réduit ainsi les barrières pour réaliser des transactions transfrontalières ou pour s'établir dans le pays voisin. Le commerce de détail est économiquement très important pour le Benelux, un secteur qui compte 984.000 emplois, 198.000 entreprises et un chiffre d'affaires de plus de 219 milliards d'euros.

Seize parties, dont pour les Pays-Bas : le Rijksdienst voor Ondernemend Nederland, Ondernemersplein, Thuiswinkel.org, pour la Belgique : le SPF Economie, la Région de Bruxelles-Capitale, Ondernemen in Brussel, Hub.Brussels, Vlaams Agentschap Innoveren en Ondernemen, SPW Economie, Comeos, Unizo, pour le Luxembourg : le Ministère de la Digitalisation, Guichet.LU, la CLC et la Maison de l'Entrepreneuriat ont contribué à la création.

Ministre belge de l’Economie, Pierre-Yves Dermagne: « Cet outil d’information peut vraiment devenir un facilitateur. Il devrait permettre aux commerçants qui le souhaitent d’étendre leurs activités chez nos voisins du Benelux. En minimisant les complications ! De nombreux commerçants devraient pouvoir en tirer profit. Comment ? En franchissant le pas de l’internationalisation de leurs activités, ils pourront booster leur activité économique et ainsi créer de l’emploi ». 

Ministre luxembourgeois de l’Economie, Franz Fayot :  “ Cet outil d’information digital va contribuer à dynamiser davantage le secteur du commerce de détail et pourra débloquer un potentiel de croissance considérable, notamment au niveau du commerce électronique et des activités transfrontalières qui représentent une opportunité de développement pour les entreprises luxembourgeoises et du Benelux. »

Ministre flamande de l’Economie, Hilde Crevits : “Pour de nombreux commerçants flamands, la vente dans les pays voisins, notamment aux Pays-Bas et au Luxembourg, constitue souvent la première étape du commerce extérieur. C'est une bonne chose qu'il y ait maintenant un portail au niveau du Benelux qui contient toutes les informations pour faire du commerce dans le Benelux un succès".

Ministre wallon de l’Economie, Willy Borsus : « Ce portail est un nouvel outil transfrontalier inédit permettant aux entrepreneurs de développer plus facilement leurs activités dans les 3 pays du Benelux. Il est en effet parfois difficile de disposer d’informations de première ligne sur les législations liées au commerce de détail et sur la création d’entreprise chez nos voisins du Benelux. C’est donc une étape importante vers plus de lisibilité et donc plus d’échanges et d’activités économiques au sein du Benelux ».

Secrétaire d’Etat à la Transition Economique du Gouvernement bruxellois, Barbara Trachte: « Ce point d’information unique sur le commerce de détail au Benelux est une réelle plus-value pour les entreprises belges, néerlandaises et luxembourgeoises. Cette belle collaboration entre nos différentes entités est un exemple de ce qu’il est possible de réaliser quand on poursuit des objectifs communs, comme nos trois pays le font depuis le tout début du processus de construction de l’Union européenne. Le commerce de détail représentant une grande partie de l’activité économique de la Région de Bruxelles-Capitale, je suis convaincue qu’un tel portail sera un outil précieux d’information et d’opportunités pour les acteurs économiques, notamment en ce qui concerne le commerce en ligne ».

Secrétaire général du Benelux, Alain de Muyser : « Au sein du Marché intérieur du Benelux, ce portail web est un pas important pour encourager nos petites et moyennes entreprises (PME) dans leur internalisation et signifie un soutien concret en vue de la relance au niveau régional et européen.

Rôle du portail

Le portail est le résultat d'une étude réalisée par le Secrétariat général de l’Union Benelux en 2017, sur le secteur du commerce de détail au Benelux et les obstacles à l'internationalisation au sein du Benelux. Les conclusions de ce rapport ont identifié le manque de connaissances comme l'un des principaux obstacles à l'internationalisation du secteur de la vente au détail.

Par ailleurs, le portail ne remplace pas les sources d'information nationales. Il rassemble les points d'information existants (par exemple des ministères, des organismes d'exécution et des organisations sectorielles) sur la réglementation du commerce de détail dans les pays du Benelux en un seul point d'information facile à consulter. Il couvre un large éventail de sujets, allant du droit des contrats aux exigences relatives aux produits, en passant par les règles relatives à la création de boutiques en ligne transfrontalières.

Avec la crise liée au COVID-19, des informations ont également été ajoutées sur les mesures (de soutien) corona en vigueur dans les pays du Benelux.

Fonction d’avertissement

Le portail a également une fonction d'avertissement. Si le détaillant rencontre des réglementations et des procédures inutiles ou contradictoires entre les pays du Benelux dans le cadre de ses activités internationales dans le Benelux, il peut le signaler via le portail. En effet, la coopération Benelux vise à éliminer ces obstacles, en alignant mieux les réglementations existantes ou futures dans les pays ceci dans l'intérêt des entrepreneurs et afin de remplir une fonction de précurseur au sein de l'UE.

Actualité

Les responsables des services vétérinaires du Benelux, de la France et de l’Allemagne se penchent su...

12 oct. 2021 30

Ce 12 octobre s’est tenue une concertation des responsables des services vétérinaires (CVO’s) de nos trois pays, de la France et de l’Allemagne. Le sujet central était la nouvelle législation européenne « santé animale ». Cette réunion donnait suite à une précédente réunion de ces ... Lire plus

Journée de formation commune portant sur la détection de la fraude au carrousel TVA

06 oct. 2021 75

Le 6 octobre dernier, des délégations des trois pays Benelux et de la France se sont retrouvées au SPF Finances à Bruxelles, pour une formation relative à l’utilisation du Transaction Network Analysis, organisée conjointement par le Secrétariat général et la présidence belge du Ben... Lire plus

Grande opération transfrontalière contre la criminalité liée à la drogue

04 oct. 2021 89

Du jeudi 30 septembre au dimanche 3 octobre 2021, les services de police et de douane des Pays-Bas, du Luxembourg, de France et de Belgique ont organisé une action transfrontalière contre le trafic de drogue et le tourisme de la drogue. Parmi les 1243 personnes co... Lire plus

actualités liées