Nouvelles

< Retour

Les membres de la North Sea Energy Cooperation (NSEC) saisissent une occasion historique d'accélérer l'indépendance énergétique de l'Europe

12-09-2022 147


Les membres de la North Sea Energy Cooperation (NSEC) saisissent une occasion historique d'accélérer l'indépendance énergétique de l'Europe

 Les ministres de l'énergie des membres de la North Sea Energy Cooperation (NSEC) et la Commission européenne ont annoncé aujourd'hui (12 septembre) une augmentation significative de leur ambition commune de développer les énergies renouvelables en mer. Lors de leur réunion ministérielle à Dublin, sous la coprésidence irlandaise du NSEC, les ministres du NSEC ont convenu - pour la première fois - d'objectifs globaux non contraignants en matière d'énergie renouvelable en mer pour la zone maritime de l'ensemble de la région NSEC.

 Les neuf pays du NSEC ont convenu d'atteindre au moins 260 GW d'énergie éolienne en mer d'ici 2050. Cela représente plus de 85 % de l'ambition* de l'UE dans son ensemble d'atteindre 300 GW d'ici 2050. Les ministres et la Commission ont réitéré leur engagement à travailler ensemble au sein du NSEC pour fournir le cadre nécessaire à la réalisation de leurs ambitions offshore accrues.

 S'exprimant lors de la réunion ministérielle, le ministre irlandais de l'environnement, du climat et des communications, Eamon Ryan, a déclaré:

"Rien qu'en Irlande, notre zone maritime est sept fois plus grande que notre territoire. L'Atlantique Nord et la mer du Nord sont parmi les régions les plus venteuses du monde. C'est notre plus grande source collective d'énergie continue et il est vital que nous ayons convenu aujourd'hui de fixer des objectifs ambitieux, collectivement. L'invasion illégale de l'Ukraine par la Russie, le choc des prix de l'énergie et la crise de la sécurité de l'approvisionnement qui en ont résulté, nous ont montré à quel point il est crucial que nous nous affranchissions au plus vite de notre dépendance à l'égard de combustibles fossiles coûteux et déconnectés. Elle nous a également montré combien l'unité de l'Union européenne a été importante pour répondre à cette crise. Pour réaliser le potentiel de l'énergie éolienne en mer, il est préférable que nous travaillions à l'unisson, que nous fixions des objectifs communs et que nous agissions en tant que collectivité. De cette manière, nous pouvons garantir aux propriétaires et aux entreprises - dans nos propres pays et dans toute l'Europe - que, premièrement, l'Europe deviendra indépendante sur le plan énergétique et, deuxièmement, que ces nouvelles énergies renouvelables et l'hydrogène résultant de nos mers seront équitablement répartis et, surtout, abordables.

 Le commissaire européen à l'énergie, Kadri Simson, s'est félicité de ces nouveaux objectifs :

 "L'engagement pris aujourd'hui est un bon exemple du type de coopération régionale que la Commission a envisagé dans sa stratégie en matière d'énergies renouvelables en mer. Il est impressionnant de constater que l'objectif convenu par neuf pays du NSEC représente plus de 85 % de l'ambition européenne que nous avions définie il y a deux ans. La transition vers l'énergie verte n'est devenue que plus urgente depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Accélérer l'introduction des énergies renouvelables est l'un des trois piliers du plan REPowerEU visant à mettre fin à notre dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles russes. Une plus grande quantité d'énergie renouvelable améliorera non seulement la durabilité de notre secteur énergétique, mais aussi notre sécurité d'approvisionnement et le caractère abordable de l'énergie - deux défis auxquels nous sommes actuellement confrontés dans l'UE."

Le Secrétaire général adjoint du Benelux, Frans Weekers, sur la continuité que le Benelux offre à la coopération en mer du Nord:

" Le Secrétariat général Benelux est cette plateforme neutre de coopération, en contact avec les pays pour veiller à ce que personne ne soit laissé de côté, mais ironiquement, personne ne peut être laissé de côté si personne n'avance encore, si personne n'ouvre la voie en premier. C'est ce que les pays du Benelux essaient de faire."

* L'ambition de l'UE d'atteindre 300 GW d'énergie éolienne en mer d'ici 2050 est exposée dans la stratégie de l'UE pour les énergies renouvelables en mer.

Actualité

Le nombre de membres de la plateforme Benelux Climat augmente

29 sept. 2022 110

En 2021, lors de la COP26 à Glasgow, la ministre belge du Climat, madame Khattabi, a lancé la Plateforme Benelux Climat : un site web interactif qui vise à rassembler l'expertise existante dans les pays Benelux pour donner un élan supplémentaire au développement et à l'échange de c... Lire plus

Les organisations d’employeurs du Benelux soulignent l'importance de la coopération au niveau du mar...

28 sept. 2022 55

Les représentants des organisations d’employeurs du Benelux (FEDIL, VBO-FBE et VNO-NCW-MKB) à Bruxelles étaient les invités de la Maison du Benelux le 28 septembre pour une nouvelle rencontre avec le Collège des Secrétaires généraux de l'Union Benelux.  Ils ont souligné l'importanc... Lire plus

Consultation Benelux sur la concurrence : les ministères de l’économie discutent des développements ...

22 sept. 2022 82

Le marché intérieur du Benelux est considéré comme un précurseur et un laboratoire en Europe. Une partie de la bonne coopération autour du marché intérieur consiste également à créer et à maintenir des "conditions de concurrence équitables" (« level playing field ») pour les acteur... Lire plus

actualités liées