Nouvelles

< Retour

Les directeurs généraux des Centres de crise européens fixent les bases de leur coopération et de leur partenariat

10-06-2021 3029


Ce 10 juin, 27 pays européens ont rejoint la concertation virtuelle du "Réseau des Directeurs généraux des Centres de crise européens". L’objectif de cette réunion est clairement établi : fixer les bases d’un protocole de coopération qui permettra d’étendre et de renforcer les contacts étroits entre les différents Centres de crise européens. L’actualité récente nous l’a prouvé, assurer le lien entre les Centres de crise est essentiel pour faciliter une collaboration internationale rapide et efficace, autant que pour garantir une coordination transfrontalière optimale. Ce réseau pourra également apporter sa contribution à l'Union européenne via les expériences et les déclarations recueillies en son sein. Prochaine étape après l’été avec la signature d’un protocole de coopération fixant les bases de ce réseau. 

En 2018, soutenu par ses collègues du Benelux et du Secrétariat général de l'Union Benelux, Bart Raeymaekers, Directeur général du Centre de crise National belge, pose les premiers jalons de ce qui allait devenir le Réseau des Directeurs généraux des Centres de crise européens. La concertation organisée aujourd’hui est une nouvelle étape de collaboration importante dans l’ancrage de ce réseau. 

Pour cette troisième rencontre, les responsables des Centres de crise nationaux de 27 pays se sont rassemblés : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Croatie, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède. Plusieurs représentants de l'UE étaient également présents : Maryem van den Heuvel, Directrice générale des relations extérieures - Secrétariat du Conseil de l'UE et Hans Das, Directeur général RescEU ECHO de la Commission européenne. 

Dans la mesure où la Belgique préside également cette année la coopération Benelux, le focus de leur programme annuel pourra être mis sur un contact étroit entre les Centres de crise des pays du Benelux dans le cadre de la gestion de crise.

Collaborer par-delà des frontières

La pandémie de Covid-19 a largement démontré que les crises transfrontalières nécessitent une approche coordonnée pour être gérées de manière efficiente. Les mesures prises par un pays impactent nécessairement ses voisins et leur approche de la crise. Les membres du réseau ont à nouveau souligné cet élément pour asseoir la nécessité de constituer un réseau de Directeurs généraux de Centres de crise correctement connecté. Un élément essentiel pour gérer efficacement les flux d'informations complexes qu'implique une crise mais également faciliter et accélérer les actions opérationnelle sur le terrain.

Bart Raeymaekers, Directeur général du Centre de crise National de crise : « I am really very pleased to hear that all the countries present today support the Protocol and the idea of greater collaboration in crisis management to assure a coordinated and comprehensive crisis management in Europe ».

HP Schreinemachers, directeur nationale crisisbeheersing: “Crisis management is a modern art. Many people look at a Luc Tuymans, Robert Brandy, Karel Appel and think they can do that too. But like art, crisis management takes craftmanschip, experience, improvising skills and vision. That is the purpose of the networks : to learn from each other and our respective experiences, to marvel at each other’s art and craft of crisis management.”.

Alain de Muyser, Secrétaire général du Benelux : " On ne peut que se féliciter de tirer les leçons de la pandémie COVID-19 pour améliorer la coordination, la coopération et l'échange d'informations entre les centres de crise. Les citoyens en sont les bénéficiaires. Un réseau qui a vu le jour au sein du Benelux et qui s'étend maintenant à l'ensemble de l'UE, s'inscrit parfaitement dans l'ADN de la coopération Benelux ».

Gérer les crises au niveau européen

Le Centre de crise National belge, soutenu par ses homologues du Benelux, mène actuellement une réflexion visant à développer, au sein de l’Union européenne, une structure formelle facilitant la préparation et la gestion horizontale des crises au niveau stratégique. L’objectif de cette structure étant d'être mieux préparé à faire face aux potentielles futures crises présentant des ramifications internationales. 

Cette réflexion va de pair avec la poursuite du développement du réseau des Directeurs généraux et des acteurs nationaux de la gestion de crise en Europe. La possibilité de rassembler ces Directeurs généraux au sein d’un seul et même réseau permet en effet sans conteste d’améliorer la position d’information des décideurs, tant nationaux qu’européens.

 

Actualité

Le Benelux continue à miser sur la coopération énergétique régionale dans la Région Penta

14 juin 2021 54

Depuis 2005, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la France, l'Autriche, l'Allemagne et la Suisse coopèrent au sein du Forum pentalatéral de l'énergie, le cadre de la coopération régionale en Europe centrale et occidentale, qui apporte un soutien politique à un processus d'int... Lire plus

Les directeurs généraux des Centres de crise européens fixent les bases de leur coopération et de le...

10 juin 2021 3029

Ce 10 juin, 27 pays européens ont rejoint la concertation virtuelle du "Réseau des Directeurs généraux des Centres de crise européens". L’objectif de cette réunion est clairement établi : fixer les bases d’un protocole de coopération qui permettra d’étendre et de renforcer les cont... Lire plus

Des pays de l'UE veulent adhérer à la Déclaration Benelux sur le vélo

03 juin 2021 104

Lors de la Journée mondiale du vélo, au cours du Conseil européen des transports, le ministre belge de la Mobilité, Georges Gilkinet, a annoncé qu'il avait organisé une réunion avec plusieurs États membres de l'UE qui souhaitent se joindre à  la déclaration Benelux en faveur d'une ... Lire plus

actualités liées