Nouvelles

< Retour

Le Benelux livre un projet sur mesure avec une Décision renouvelée pour la lettre de voiture numérique

01-12-2020 378


Le Comité de Ministres Benelux a décidé de prolonger le projet pilote e-CMR du BENELUX jusqu'en 2025. Le premier projet pilote a donné de bons résultats : du point de vue de l'application et du contrôle, la lettre de voiture électronique s'est avérée, sous certaines conditions, au moins aussi sûre et fiable que la lettre de voiture papier. Cette prolongation permettra aux transporteurs de continuer à utiliser une lettre de voiture numérique sûre et authentique pour le transport de marchandises par route dans le Benelux. L'utilisation du nombre de lettres de voiture a augmenté depuis le début du projet pilote. En particulier, l'utilisation s'est également accrue en raison de la crise COVID-19, pendant la crise l'utilisation a augmenté de 50%. 

Le projet pilote a été prolongé afin de garantir que les transporteurs puissent continuer à bénéficier des avantages de la lettre de voiture électronique, ainsi que dans la perspective de la mise en œuvre du règlement concernant les informations électroniques relatives au transport de marchandises (eFTI). En termes de contenu, ce dernier s'inspire fortement du projet pilote du Benelux. Le règlement oblige les gouvernements à accepter de grandes parties du e-CMR sous forme électronique à partir d'août 2025. Pour rendre cela possible, et pour promouvoir davantage l'utilisation du eCMR, un point d'accès sera développé dans le cadre du projet pilote du Benelux, qui facilitera le partage des données entre les autorités, les transporteurs et les administrations. Ce point d'accès devrait être réalisé en 2021. Il convient de noter qu'au début, les transporteurs ne remarqueront pas ce changement : ils pourront continuer à utiliser le eCMR comme ils en ont l'habitude. Au cours de l'essai, des fournisseurs de services et des fonctionnalités supplémentaires peuvent être ajoutés progressivement. 

Grâce à l'essai Benelux, qui peut fonctionner comme un "laboratoire vivant", les pays du Benelux peuvent contribuer à orienter la manière dont le règlement est mis en œuvre. Il est prévu que la plate-forme eCMR soit finalement intégrée dans la structure de la plate-forme eFTI européenne d'ici 2025.

Actualité

Avec son programme de travail commun 2021-2024, l'Union Benelux dévoile ses projets d'avenir

25 janv. 2021 98

Lors du lancement officiel de la Présidence belge du Comité de Ministres de l'Union du Benelux le plan annuel et le nouveau programme de travail commun ont été présentés, en plus des priorités belges. Se basant sur une consultation publique, ce programme pluriannuel énonce 5 grands... Lire plus

Les administrations fiscales et douanières discutent les défis de l’e-commerce au Benelux

18 janv. 2021 19

Une enquête menée en 2016 par la Commission européenne quant au nombre de personnes ayant acheté en ligne un service ou une marchandise en 2015 a montré qu’au Luxembourg 80%, aux Pays-Bas 76% et en Belgique 64% des résidents avaient profité au moins une fois d’une offre en ligne. D... Lire plus

Hazeldonk : lutte contre le tourisme et le trafic de drogue

15 janv. 2021 21

Le 15 janvier 2021, la concertation stratégique Hazeldonk se réunissait dans le cadre d’une concertation numérique. Cette réunion de concertation était facilitée par le Secrétariat général Benelux. La Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et la France collaborent depuis 2006 pour l... Lire plus

actualités liées