Commerce, numérisation et économie circulaire

Généralités

La coopération régionale, incubateur pour la relance de l’économie 

Le marché intérieur européen traverse une crise sans précédent et cherche une solution pour sortir la tête de l’eau. En tant que coopération régionale, l'Union Benelux dispose d'un atout supplémentaire pour revitaliser l'économie du Benelux grâce à des solutions sur mesure : le marché intérieur Benelux (MIB). Ces solutions sur mesure permettent de devancer les solutions au niveau européen, en répondant spécifiquement aux besoins transfrontaliers des pays du Benelux, et peuvent ensuite être partagées avec l'Europe. En outre, il est possible d'examiner comment le Benelux peut utiliser conjointement les mesures de soutien de l'UE, pour lesquelles le facteur transfrontalier est une condition sine qua non. 

En tant que leader sur le plan numérique en Europe, il est important de saisir au maximum les opportunités d'innovation et de numérisation. Dans cette optique, une analyse d'impact de l'intelligence artificielle sera réalisée sur un certain nombre de secteurs clés tels que le transport & la logistique, l'énergie, l'industrie et l'agriculture. 

Enfin, l’exigence d’un meilleur contrôle de l’application des règles du marché intérieur, adapté aux évolutions du marché, se fait énormément sentir. Les innovations rapides dans le domaine numérique, l'importance accrue accordée à la durabilité exigent souvent de nouveaux cadres d'évaluation et une coopération internationale renforcée. Conformément à la position des régulateurs du Benelux en matière de concurrence, une concertation relative à l'application de la législation sera organisée pour explorer les synergies et les défis communs. 

La concertation stratégique douanière est composée des administrateurs généraux et directeurs généraux des ministères des Finances des pays Benelux.

Circularité et biodiversité comme fils conducteurs pour la nouvelle économie 

L’intégration de la circularité dans les entreprises offre de nouvelles opportunités pour notre économie et revêt une importance capitale afin de ne pas affaiblir notre position concurrentielle. À cet effet, il est possible de profiter de la force et de l’efficacité combinées d’une coopération transfrontalière. 

L’objectif principal reste de produire le moins possible de déchets, étant donné que cela met une pression énorme sur les matières premières. Il est nécessaire d’opérer une transition vers la réutilisation accrue de matériaux ou un recyclage différent afin de créer des matières premières ou des produits de haute qualité. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir de bons systèmes de collecte et de tri et de renforcer les débouchés. À cet effet, il est essentiel de disposer d’une vue d’ensemble complète des flux de déchets et de recyclage.

 

Actualité

Les pays du Benelux et les États baltes reconnaissent automatiquement leurs diplômes respectifs

27 sept. 2021 476

Les pays du Benelux - Belgique, Pays-Bas, Luxembourg - et les États baltes - Estonie, Lettonie et Lituanie – lancent officiellement aujourd'hui le Traité portant sur la reconnaissance mutuelle automatique des niveaux des diplômes d'enseignement supérieur. Ce Traité prévoit que tou... Lire plus

L'édition 2021 des brochures destinées aux travailleurs frontaliers est en ligne!

26 juil. 2021 526

Les brochures d’information destinées aux travailleurs frontaliers, employeurs et professionnels du secteur ont été actualisées par le Secrétariat général, en collaboration avec les ministères et organismes compétents des trois pays. Ces brochures ont pour objectif de faciliter la ... Lire plus

Concertation stratégique sur la mobilité du travail transfrontalier

04 déc. 2020 445

Dans les premières semaines de la crise COVID-19, les pays ont été contraints de prendre des mesures qui ont souvent eu des effets secondaires indésirables dans les zones frontalières : difficultés à franchir les frontières, différences dans les permis spéciaux, régimes de quaranta... Lire plus

actualités liées