Énergie

Généralités

Le Benelux accroît la compétitivité du secteur en approfondissant et en élargissant le marché de l’énergie déjà développé. Le Benelux veut renforcer la fiabilité de l’approvisionnement en énergie en misant sur une infrastructure transfrontière cohérente. Le Benelux s’engage dans une indispensable transition énergétique et jette ainsi les bases d’une économie pauvre en carbone. 

Il fait donc résolument le choix d’une énergie propre tout en étant fiable et abordable. Enfin, le Benelux contribue judicieusement à la réalisation des objectifs européens au niveau des énergies renouvelables et de la réduction des émissions CO2.

Quand on évoque le thème de l’énergie dans le Benelux, on atteint vite les frontières géographiques de nos
trois pays. Il n’est donc pas étonnant que l’appui à des forums tels que le Forum pentalatéral de l’énergie et la
concertation de la mer du Nord (NSCOGI) prédomine ces dernières années. En parallèle, il y a cependant aussi
une part novatrice dans le Benelux qui tente de mettre à profit une dynamique propre – avantages stratégiques de la localisation, mix énergétique et connaissances et capacités présentes en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas. Si la coopération est bonne, l’opportunité de prendre les devants en Europe au niveau tant de la production d’énergie que de la prestation de services est réelle, ce qui a été souligné dans la déclaration du sommet des trois premiers ministres début 2015. C’est pourquoi le Réseau Benelux d’expertise énergétique occupe une place centrale dans le présent plan annuel. Pour pérenniser le marché de l’énergie, le Secrétariat général continuera à veiller à une exécution précise et consciencieuse de l’accord Penta ministériel du 8 juin 2015. Les conclusions tirées lors des conférences Benelux de la Semaine Benelux de l’énergie en octobre 2015, par exemple lors du développement et de la coordination des parcs éoliens en mer du Nord sont également une source d’inspiration.

Il ne fait aucun doute que les systèmes énergétiques en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg se sont nettement rapprochés au cours des années écoulées, avec des avantages visibles dans le domaine de l’approvisionnement énergétique et du fonctionnement du marché. Pourtant, le système énergétique est aujourd’hui plus que jamais exposé à des incertitudes : la production de gaz réduite au nord des Pays-Bas suite à des séismes, l’incertitude pesant sur la disponibilité des centrales nucléaires en Belgique et les défis pour les pays Benelux d’atteindre les objectifs nationaux en matière d’énergies renouvelables. Le défi consiste à transformer ces incertitudes en opportunités.

Le Benelux fait face à des défis importants, mais possède les connaissances et l’expertise pour les transformer en opportunités. La transition énergétique actuellement en cours, non seulement dans les pays Benelux mais également ailleurs en Europe et dans le monde, est une occasion unique pour le Benelux de jouer pleinement son rôle de laboratoire.

Quant aux thèmes, les trois pays se basent toujours sur la dynamique du marché pour utiliser l’énergie le plus efficacement possible, encourager les produits énergétiques appropriés à un coût raisonnable. La flexibilité du nouveau marché de l’énergie sera cruciale pour le mix énergétique en mutation constante et ce thème jouera un rôle important dans la présidence néerlandaise de l’UE. Alors qu’en ce qui concerne l’énergie éolienne en mer du Nord, l’accent était mis auparavant sur l’étude et l’analyse, on devra maintenant s’atteler à des projets concrets qui garantiront non seulement l’approvisionnement en énergie renouvelable, mais accroîtront aussi notablement le rendement énergétique.

Actualité

Le Benelux en passe de devenir la région solaire de l'Europe

19 mai 2022 61

Avec 30 000 emplois, un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros, une cinquième place au sein de l'UE en termes de production d'énergie solaire et la réduction de six millions de tonnes de CO2, les pays du Benelux sont en voie de devenir ensemble une région de pointe en matière ... Lire plus

Deux formats mini-latéraux : Benelux et Visegrad

16 mai 2022 24

Le Secrétaire général du Benelux, Alain de Muyser, a prononcé un discours lors de la conférence sur le minilatéralisme et la coopération régionale au Palais d'Egmont à Bruxelles. Elle a été coorganisée par l'Institut Egmont dans le cadre de la présidence hongroise du Visegrad.  → ... Lire plus

La plateforme « Climat » du Benelux est le moteur durable qui rassemble les connaissances régionales...

13 mai 2022 27

Les conclusions du rapport du GIEC du 4 avril dernier nous démontrent que les émissions de CO2 doivent être réduites immédiatement afin de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Des actions sont nécessaires à tous les niveaux pour atteindre cet objectif mondial. L'ampleur de... Lire plus

actualités liées